Bienvenue sur le site de Bassin miné. L’histoire d’une ville du Nord de la France, Hénin-Beaumont, qui s’est donnée au Front national au premier tour des élections municipales de mars 2014. La chronique d’une victoire annoncée, celle de Steeve Briois, l’infatigable bateleur qui a su prospérer sur les failles de ses adversaires. C’est aussi un long voyage aux racines de la désespérance sociale, dans une terre de gauche blessée.
Edouard Mills-Affif, le réalisateur, a filmé depuis douze ans cette spectaculaire et méthodique percée de l’extrême droite. Il dévoile la face cachée et les ressorts de cette stratégie politique qui a fini par porter ses fruits.

    Bassin mine60, l'affiche

    Si vous ne l'avez pas encore vu, si vous voulez le revoir, Bassin miné (78 minutes) sera projeté à Paris, le 4 février 2015 à 18 heures en présence du réalisateur.
    Lieu : Amphi Buffon - Université Paris Diderot
    15 rue Hélène Brion 75013 PARIS
    Accès : http://goo.gl/maps/tEpeO
    Accès
    Métro ligne 14 - RER C : Bibliothèque François Mitterrand 
    Tramway T3a : arrêt Avenue de France
    Bus 62 / 64 / 89 / 132 / 325
    
    Entrée gratuite, réservation obligatoire : cliquez ici pour réserver
    Pour en savoir plus : cliquez ici.
    
    Nous espérons vous voir nombreux !

      Bassin mine60, l'affiche

      Le film qui décrypte la stratégie de conquête du Front national samedi prochain sur Public Sénat.
      
      Une version courte (60 minutes) de Bassin miné sera diffusée le samedi 20 décembre 2014 à 22 heures, sur la chaîne Public Sénat (canal 13 de la TNT), suivie d'un débat en plateau.
      
      Rediffusions : Dimanche 21 décembre à 18 heures, Mardi 23 décembre à 18h30, Mercredi 24 décembre à 10h30.
      
      Logo Public Sénat
      
      

      Continue reading “Le 20 décembre sur Public Sénat” »

        Les élections municipales et en particulier, celle d’Hénin-Beaumont, ont suscité de nombreuses réactions et réflexions parmi l’équipe de Bassin miné.

        En voici deux, celle d’Edouard Mills-Affif, le réalisateur, actuellement en montage. Et celle d’Eric Lafon, dont on peut aussi voir la série de décryptage à propos du panneau électoral à Montreuil ici  Continue reading “Contributions post-élections” »

          Le 16 juin 2012, veille du second tour des législatives, Gérard Dalongeville s’invite dans la campagne.

          C’est sa première apparition publique à Hénin-Beaumont depuis ses déboires judiciaires, en avril 2009, lorsqu’il a dû céder son fauteuil de maire sous le coup d’une accusation de faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme. Continue reading “Vidéo. Gérard Dalongeville, le revenant (2)” »

            C’est l’histoire d’un jeune loup qui ne doute de rien et qui s’est cru intouchable. Tout puissant. Dalongeville-cons-munic

            Un petit baron local qui, un beau matin, se fait arrêter comme un vulgaire petit trafiquant de drogue. Mais c’est aussi l’histoire d’un nouveau désenchantement. En 2001, la candidature de Gérard Dalongeville avait fait naître un espoir, la promesse d’un changement. En 2003, le maire d’Hénin-Beaumont était aux côtés des 830 salariés de Métaleurop et vilipendait les « patrons voyous ». Et voilà qu’en 2009, il se fait prendre la main dans le sac pour détournements de fonds publics. Après les patrons voyous, le maire ripou ?

             

            Continue reading “Vidéo. Gérard Dalongeville : le revenant (1)” »

              Des reportages à Hénin-Beaumont, cela ne manque pas. Il y a pourtant des images manquantes de cette commune surmédiatisée, des images que vous n’avez jamais vu au 20 heures ni à Envoyé spécial.

              Beaumont, village anciennement rural, rattaché depuis 1971 à Hénin-Liétard. C’est là que le FN réalise ses meilleurs scores (63 % pour Marine Le Pen au second tour des législatives de 2012). Or, chose étrange, les médias ne vont jamais à Beaumont.

              Dans l’imaginaire des journalistes parisiens, l’électeur ch’ti et frontiste a son profil-type assigné : il est pauvre, de préférence au chômage et forcément ancien électeur de gauche. Prolo et gaucho lepéniste !

              Voilà pourquoi le SDF aviné, faisant la manche sur la place de l’église a été filmé des dizaines de fois par toutes les equipes de television. Voilà aussi pourquoi l’électeur FN de Beaumont, petit fermier à la retraite, chef d’entreprise ou cadre sup, n’entre pas dans le casting. Le prolo frontiste du ch’nord ne peut penser et voter qu’avec ses pieds ! Mais pas le petit bourgeois d’à côté…

                Haydee SaberanLa journaliste Haydée Saberan, correspondante de Libé, arpente depuis des années Hénin-Beaumont, à la rencontre de ses habitants, pour les écouter et tenter de comprendre pourquoi près de la moitié d’entre eux s’est laissée séduire par l’extrême droite, là où quelques années plus tôt, la gauche régnait sans partage. Continue reading “Haydée Sabéran : « A Hénin, le vote FN n’est pas un vote d’adhésion »” »

                  Marine Le Pen en campagne pour les législatives, juin 2012

                  Marine Le Pen en campagne pour les législatives, juin 2012

                  Mardi 12 juin 2012, deux jours après le premier tour des législatives, je me suis rendu sur le marché d’Hénin, et j’ai suivi, caméra à l’épaule, en plan-séquence, Marine Le Pen et Steeve Briois, déambulant dans les allées. 

                  Continue reading “Comment Marine de Saint-Cloud est devenue Marine d’Hénin-Beaumont” »