Des reportages à Hénin-Beaumont, cela ne manque pas. Il y a pourtant des images manquantes de cette commune surmédiatisée, des images que vous n’avez jamais vu au 20 heures ni à Envoyé spécial.

    Beaumont, village anciennement rural, rattaché depuis 1971 à Hénin-Liétard. C’est là que le FN réalise ses meilleurs scores (63 % pour Marine Le Pen au second tour des législatives de 2012). Or, chose étrange, les médias ne vont jamais à Beaumont.

    Dans l’imaginaire des journalistes parisiens, l’électeur ch’ti et frontiste a son profil-type assigné : il est pauvre, de préférence au chômage et forcément ancien électeur de gauche. Prolo et gaucho lepéniste !

    Voilà pourquoi le SDF aviné, faisant la manche sur la place de l’église a été filmé des dizaines de fois par toutes les equipes de television. Voilà aussi pourquoi l’électeur FN de Beaumont, petit fermier à la retraite, chef d’entreprise ou cadre sup, n’entre pas dans le casting. Le prolo frontiste du ch’nord ne peut penser et voter qu’avec ses pieds ! Mais pas le petit bourgeois d’à côté…

    Une commentaire on “Beaumont, les images manquantes …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>