Marine Le Pen en campagne pour les législatives, juin 2012

    Marine Le Pen en campagne pour les législatives, juin 2012

    Mardi 12 juin 2012, deux jours après le premier tour des législatives, je me suis rendu sur le marché d’Hénin, et j’ai suivi, caméra à l’épaule, en plan-séquence, Marine Le Pen et Steeve Briois, déambulant dans les allées. 

    Ayant recueilli 42,26% des voix au premier tour sur l’ensemble de la XIe circonscription du Pas-de-Calais (47% à Hénin-Beaumont !), elle est en excellente position pour aborder le second tour, face au socialiste Philippe Kemel, le maire de Carvin, qui a devancé Jean-Luc Mélenchon de 600 voix. Je filme, caméra à l’épaule, la présidente du Front national tout au long de cette promenade de santé. En voici quelques moments choisis, des fragments de rushs à l’état brut.

    Pascal Wallart, journaliste à La Voix du nord, en poste à Hénin-Beaumont depuis quinze ans, a été le témoin privilégié de l’ascension du Front national en terre minière. Il nous livre son analyse de la situation, entre les deux tours des législatives 2012.

    2 commentaires sur “Comment Marine de Saint-Cloud est devenue Marine d’Hénin-Beaumont

    1. C’est grave, mais grave ! des mensonges, de la séduction, de l’omniprésence, des élus PS qui trempent dans la soupe et l’inculture des gens, ça donne ça. Beurk. On n’est pas sortis de l’auberge ! Désespérant.

    2. J’aime bien les rush comme tu sais Edouard,.. et puis Michel Leiris dans l’Afrique Fantome dit que ce n’est que par la plus grande subjectivité qu’on atteint l’objectivité..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>