Haydee SaberanLa journaliste Haydée Saberan, correspondante de Libé, arpente depuis des années Hénin-Beaumont, à la rencontre de ses habitants, pour les écouter et tenter de comprendre pourquoi près de la moitié d’entre eux s’est laissée séduire par l’extrême droite, là où quelques années plus tôt, la gauche régnait sans partage.

    Edouard Mills-Affif, le réalisateur de Bassin miné, l’a rencontrée dans un café du centre-ville:

    De cette enquête de terrain elle a fait un livre*  dont le point d’ancrage est, certes, Hénin-Beaumont mais plus largement le rapport des couches populaires au vote Front national. A lire absolument !
    * Haydée Sabéran, Bienvenue à Hénin-Beaumont, reportage sur un laboratoire du Front national, éd. La découverteBienvenue à Hénin-Beaumont_Sabéran

    Une commentaire on “Haydée Sabéran : « A Hénin, le vote FN n’est pas un vote d’adhésion »

    1. interessant temoignage.. c’est un peut partout pareil en fait, nos hommes/ femmes politiques, qui ne touche plus le sols.. et qui laisse la place à .. et quant il font autrement on les accusent de populisme !?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>